Avancement #2 (élèves)

Après deux mois un peu fous, je prends un peu de temps pour écrire ce qu’il s’est passé. Ce premier article parle de ce qui a été fait avec les jeunes.

Nous avons 10 inscrits , 8 depuis la fin de la 2e semaine de septembre, et 2 nouveaux en novembre. Il y a eu deux passages “à l’essai” qui n’ont pas été concrétisés, beaucoup de rencontres, mais parfois le trajet était trop long (Liège et Namur, ça fait loin et ce n’est pas dans le bon sens pour les bus), parfois “on teste l’école traditionnelle encore un peu, tant que ça tient”, que ce soit les parents ou les jeunes. Les inscrits ont entre 12 et 19 ans, avec une majorité autour de 16 ans.

Les jeunes sont entre content et très content d’être là, leur rythme de présence varie de 2-3 fois 1h par semaine (mais avec travail à domicile) à présent tous les jours, en passant par “je viens mais après 10h”. Lorsqu’ils sont là, ils travaillent (pas mal), ils discutent (avant et après), ils jouent au kicker/billard/ping-pong/jungle speed (avant et après), ils discutent avec leurs amis par snapchat/messenger/whatever (de manière raisonnable), ils écoutent parfois de la musique en travaillant (et avec des écouteurs).

Les objectifs sont assez variables : CE1D (2e secondaire), CE2D (4e secondaire), CESS (rhéto) et gestion (pour pouvoir créer une entreprise), sans CESS.

On leur a demandé à tous de faire les tables des matières de tout ce qu’ils doivent apprendre, depuis les sites officiels des programmes, ce qui est loin d’être facile. Une fois fait, on leur a proposé de faire un calendrier de ce qu’ils doivent faire jusqu’à Noël. Ils ont à leur disposition un début liste de cours en lignes, et pas mal cherchent d’autres sources (personnes de contact, livres, enseignement à distance…).

Hélène et moi les voyons chacun entre 20 minutes et 1h chaque semaine (en fonction des besoins), et on leur a demandé de nous prévenir s’ils ne savent pas venir, ce qu’ils font.

On a une réunion obligatoire par semaine pour présenter les projets. Ils en ont beaucoup ! On a d’abord présenté tous les projets, puis on a regardé quelques projets particuliers, pour travailler avec eux le “à quoi faut-il penser” : avoir des objectifs concrets et mesurables, faire la liste des idées puis la liste des tâches, ordonnancer et planifier ces tâches… La semaine avant les vacances, on a travaillé sur un “projet commun” en se répartissant des tâches pour faire une première demande de mécénat à un groupe local. Il fallait savoir de quel montant on avait besoin pour du matériel d’installation (projecteur, ordinateurs…) / des billets de transport / des cartes musées pour faire des demandes de subsides/mécénat.

On a une autre réunion par semaine, où chacun peut parler de ses émotions, de comment il se sent, selon les règles de l’espace de parole régulé (voir la partie spécifique de la page). Lors de cette réunion, tout le monde a l’occasion de dire comment il se sent. On utilise pour l’instant un sous ensemble des cartes “le langange des émotions” pour que tout le monde puisse nommer des émotions. Tout le monde doit prendre la parole, mais il est possible de dire qu’on ne veut pas partager. Cela se passe très bien pour l’instant, on a plus l’impression d’une “famille sympa” que d’un groupe classe.

Ce qui me marque le plus, c’est leur sérieux au travail. Pas besoin de leur rappeler qu’ils doivent bosser, ils le font tout seul et semblent vraiment vouloir travailler, même si parfois, ils ne voient pas comment faire. 

Les tables des matières sont difficiles à faire, et je crois qu’ils ne voient pas l’intérêt. Ils ont tendance à vouloir “faire tout de suite” (khanacademy, duolinguo, livres).

L’étape actuelle est, pour eux, de faire le point sur ce qu’ils ont fait et appris depuis septembre, ainsi que leurs objectifs et besoins d’ici Noël.

Un prochain article suivra avec ce qui a été fait avec et pour les parents…

Une pensée sur “Avancement #2 (élèves)”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *